Gagnants

Lauréats des prix Horizon STIAM 2021

Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada est ravi d’annoncer le nom des lauréats des Prix Horizon STIAM 2021.

Samantha Burke
Gytwangack
Prince George, Colombie-Britannique

Samantha Burke termine sa 12e année à Prince George, en Colombie-Britannique, et s’apprête à poursuivre des études en biochimie à l’Université de l’Alberta. Tout au long de ses années de secondaire, Samantha a été une leader active tant à l’école que dans sa communauté. Elle a fait du bénévolat avec des professionnels de la santé dans le cadre d’un programme appelé « Parcours santé à la maternelle », qui offre aux élèves de la maternelle un environnement sûr et accueillant lorsqu’ils reçoivent des vaccins et d’autres examens nécessaires. Plus récemment, elle a mené à bien un projet de recherche sur une maladie assez peu étudiée, l’aphantasie, qui est l’incapacité de de se représenter une image mentale. Elle a partagé ses découvertes au sein de son école et au niveau local. Samantha souhaite ardemment donner aux jeunes des régions rurales du Canada davantage d’occasions de développer leurs passions et leur compréhension dans les STIAM.

Sabrina Button
Ottawa, Ontario

Sabrina Button a toujours été prête à relever des défis. Tout au long de ses études secondaires, elle a participé à presque tous les concours de mathématiques et de codage qu’elle a pu trouver, s’est inscrite à tous les clubs de technologie de l’école et a créé un portefeuille de projets novateurs qui ne cesse de croître. Il y a deux ans, sa passion pour les STIM s’est accélérée lorsqu’elle a créé et présenté à l’Université d’Ottawa un jeu vidéo visant à sensibiliser un groupe d’élèves du secondaire à la santé mentale. Cette expérience a débouché sur un stage dans une entreprise de haute technologie créant des robots de conversation automatisés, suivi d’un autre stage où elle a créé un système de contrôle autonome pour une chambre d’essai en corrosion chimique. Sabrina est passionnée par l’idée d’inspirer les jeunes à adopter avec confiance les domaines des STIAM. Pendant la pandémie de la COVID-19, elle a fondé un club de codage avec l’aide de ses professeurs pour encourager les élèves à participer à des concours de programmation en ligne. Sabrina espère utiliser les STIAM pour innover, concevoir et mener au croisement de l’avancement technologique et du progrès social.

Madison LaSaga
Première Nation Qalipu Mi’kmaq
Stephenville, Terre-Neuve-et-Labrador

Madison LaSaga est une élève de 12e année à Stephenville High à Stephenville, Terre-Neuve. En tant que coordinatrice des projets de service pour le Forum provincial des jeunes des Guides de Terre-Neuve, elle a contribué à la création du Défi écusson STIM du Forum jeunesse. Le défi présentait des activités telles que l’ingénierie de forts faits de couvertures durables et la fabrication de bracelets de noms en code binaire pour les Guides de la province. À l’été 2019, Madison a été sélectionnée pour participer au MedQuest de l’Université Memorial, où elle a appris des professionnels de la santé par le biais de conférences et d’expérimentations. Tout au long de ses études secondaires, elle a occupé divers rôles de bénévole et de leader, notamment : membre fondatrice du club de débat, co-vice-présidente du conseil étudiant, représentante provinciale du Conseil consultatif national de la jeunesse de la GRC et cheffe des Guides juniors. En tant que membre de la Première nation Qalipu Mi’kmaq, son travail en tant que tutrice privée pour le Principe de Jordan et chef d’équipe/directrice de camp d’été au No’kmaq Village a été particulièrement significatif pour elle. Madison espère encourager l’apprentissage et inspirer l’intérêt pour les STIAM. Madison entame cet automne un baccalauréat en sciences à l’Université Memorial, où elle se spécialisera en neurosciences comportementales. Elle espère que cela l’aidera à jeter les bases d’une carrière en médecine au service des populations mal desservies du Canada.

Solenne Le Billon
Vancouver, Colombie-Britannique

Young woman with long blonde hair who is wearing glasses

Solenne Le Billon est une ambassadrice pour les STIM de Vancouver qui va commencer ses études d’ingénieure à l’Université de la Colombie-Britannique, en tant que Schulich Leader. Elle est une conseillère jeunesse pour le projet « Diversification des talents dans le domaine de l’informatique quantique » de l’Université de la Colombie-Britannique, qui vise à favoriser l’équité et l’inclusion, en se concentrant sur les filles et les jeunes autochtones. Ancienne étudiante de SHAD et bénévole chez GEERING UP (le plus grand programme de sensibilisation aux sciences de la Colombie-Britannique), Solenne se passionne pour le soutien des filles de divers horizons afin qu’elles s’orientent vers des domaines innovants em STIAM. Elle est la fondatrice de Science Girls Squad, et ses romans de sciences/aventures ont été partagés avec des jeunes filles grâce à des partenariats avec des universités au Canada et aux États-Unis.

Albert Nitu
Ottawa, Ontario

Albert Nitu est un étudiant de 18 ans passionné par l’avancement dans les domaines de la biologie moléculaire, de l’intelligence artificielle et de la médecine. Tout au long de ses études secondaires, sa fascination pour la science l’a amené à concevoir un test de diagnostic rapide et efficace pour les maladies infectieuses, à développer dans le laboratoire de l’Université d’Ottawa un nouvel antimicrobien basé sur le CRISPR pour combattre la résistance aux antibiotiques et à concevoir un algorithme qui a permis de découvrir de nouvelles cibles moléculaires contre la maladie d’Alzheimer. À mesure que sa passion pour les STIAM grandissait, il s’est rendu compte qu’il était tout aussi important de donner à la prochaine génération de leaders STIAM les moyens de repousser les frontières de l’innovation scientifique que la recherche elle-même. Ainsi, Albert a cofondé la fondation SET, qui renforce la passion des étudiants pour la technologie et l’ingénierie par le biais d’ateliers pratiques et interactifs, de conférences et de hackathons. Pendant la pandémie de la COVID-19, il a également fondé le podcast STEMcast afin mettre en relation la génération actuelle de leaders et d’innovateurs en STIAM avec la suivante. Ultimement, Albert espère que les élèves de son âge seront en mesure de profiter de ces opportunités et d’avoir un impact positif sur la société à travers leurs propres carrières en STIAM.